Communiqué de l’AED sur la situation du service d’impression de la bibliothèque

Chères étudiantes, chers étudiants

Nous souhaitons clarifier avec vous la situation actuelle du service d’impression de la bibliothèque.

Les imprimantes de la bibliothèque de droit sont la propriété du Fonds d’investissement étudiant de la Faculté de droit de l’Université de Montréal (FIEFDUM). Le FIEFDUM est un fonds financé par l’AED, l’ACSED et la Faculté. Le fonds est actuellement principalement utilisé pour financer le service d’impression à la bibliothèque de droit.

Le service d’impression rencontre depuis quelques temps de nombreux problèmes. En réponse à ces difficultés, la Faculté a proposé aux deux associations membres du FIEFDUM de souscrire au Service d’impression de l’Université de Montréal (SIUM).

La proposition comprenait une augmentation de 100% des cotisations étudiantes au FIEFDUM, soit une hausse de 10$ par année. Cela, malgré une diminution de près de 84% du volume d’impression, de 5000 pages par année par étudiant à seulement 830. Cette proposition comportait cependant certaines erreurs de calcul de la part de la Faculté qui ont pour effet de rendre la souscription au SIUM encore moins avantageuse que dans la forme présentée à l’Assemblée générale. Notamment, le coût du papier n’avait pas été pris en compte et le budget injecté par la Faculté avait été surévalué de plus de 17 000$.

Le 9 janvier dernier, les étudiant(e)s membres de l’AED, en Assemblée générale, ont eu l’opportunité de se prononcer sur cette proposition de la Faculté. L’Assemblée générale a rejeté la proposition, considérant celle-ci nettement désavantageuse. Cette décision a été prise en toute connaissance de cause, les membres présents ayant été avisés du fait que ce rejet pourrait avoir pour effet le retrait des imprimantes du FIEFDUM de la bibliothèque.

Face à cette prise de position, le personnel de la bibliothèque a reçu instruction de ne plus intervenir au sujet des imprimantes et de référer les plaintes, questions et commentaires aux représentants de l’association étudiante. Des interruptions de service sont donc à prévoir pendant que les négociations se poursuivent.

L’AED est consciente que le service d’impression est très apprécié par ses membres. Nous travaillons activement pour trouver une solution tout en respectant la décision prise par l’Assemblée générale. Entre-temps, nous vous conseillons d’utiliser le comptoir de la FAÉCUM au 1er étage du pavillon Jean-Brillant ou les imprimantes libre-service du SIUM pour vos besoins d’impression sur le campus. Nous soulignons toutefois que le SIUM est une entité à but lucratif dont les tarifs sont plus élevés que les imprimeries hors campus.

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec nous. La porte du local est toujours ouverte.

Votre exécutif AED 2016-2017